27 février 2009

Rigueur et discipline des policiers d'Amsterdam

Écrit par Trollux --Bonjour. Aujourd’hui nous verrons un sujet passionnant étudié il y a peu par notre département d’oxymorique : La police d’Amsterdam et sa discipline Où trouver le sujet de notre étude ? Amsterdam est assez facile à trouver. Pour nos amis belges, foncez dans la gare SNCB la plus proche, achetez-y un ticket « B-Excursions : Amsterdam » et montez dans un train. Quand on vous dit de descendre, obtempérez et regardez autour de vous. Si vous voyez un panneau « Amsterdam Centraal », sortez de la gare, et... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2009

Institutions d’aristocratie de masse

Écrit par Freiheit -- Vous tous rêvez des fastes de notre cercle très fermé communément appelé aristocratie. Je vous comprends, moi-même, si j’avais appartenu à la populace (Dieu m’en préserve) j’aspirerais à être ce que je suis : l’apothéose de l’évolution humaine. Cependant, il est de mon devoir de vous brosser l’envers du décor car dans le monde de la particule, tout n’est pas d’or, surtout ces derniers jours, où la rébellion insolente des pécores s’intensifie dans les rues. Devant une tâche aussi importante et... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2009

Orchopercussion

Écrit par Monsanto -- Le terme Orchopercussion vient du grec "orchis", qui sigNIfie "testicules" et "percussion", qui signifie "percussion". Non, c'est vrai, l'étymologie de "percussion", je m'en bas les couilles. Ainsi, orchidée veut probablement dire Testicule en forme de dé. Mais attention aux faux amis, le mot orchestre ne veut pas dire "être couille" mais serait issu du grec Danser, puisqu' orchestre désignait apparemment à l'époque l'espace du théâtre des... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 février 2009

Cours de microscopie sidérale

Écrit par Eviljoss -- "L'univers c'est grand mais peut-être pas tant que ça"- Kevin Meunier Tudor. Il est une théorie selon laquelle le monde s'est créée, comme ça, de nulle part. Dans ce nouvel espace, une gerbe orgasmique de matière amorphe se mit à croître. Tout comme l'espace et le temps la matière est relative. Elle est également soumise aux lois naturelles de gravité et de l’harmonica. Sans cette dernière, les particules élémentaires ne seraient pas de la même taille, elles ne pourraient donc... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2009

L'océanographie tibétaine

Écrit par Faust --A 4200 mètres d’altitude, le vent glacial fait claquer les drapeaux colorés fixés aux poteaux du monastère. Un groupe de petits moines chauves se dirige lentement dans les couloirs mal éclairés, aux relents lourds de riz et d’encens. Un encens brûlant depuis tant d’années que sa fumée doit être poussé avec un balai… La pièce centrale du monastère de la province de Ganzu sert d’ordinaire aux cérémonies religieuses. Mais ce matin, les moines rassemblés autour du grand Maître étaient en proie à une agitation... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2009

Encéphalalotomie hydraulique

Écrit par Doc -- De la réunion vient l'ennui. De l'ennui vient l'idée. De la réunion vient le brainstorming. Sur ce sophisme alambiqué le sujet vous saute aux yeux : Encéphalmachin hydrautruc+réunion+ennui+brainbidul = MAL DE CRANE. Eh bien non, enfin si, mais après. Semen Korsakoff(1), russe de son état, Arnold Pick(2), républicain tchèque au moment de sa vie, Carl Wernicke(3), Polonais de naissance et George Huntington(4), américain par dépit, n'ont rien à voir l'un avec l'autre de prime abord vous me direz.... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2009

Hellépiphanisation

Écrit par .K. --C’était par une de ces nuits claires… Toute la savante populace s’était réunie ! Alors que les yeux se levaient vers le ciel noir en guise d’attente d’un vain espoir, des pleurs furent ouïes à quelques pas de là… Chacun s’interrogeant sur l’affirmative d’une éventuelle plaisanterie occulte, ils en vinrent à la conclusion douteuse que la noblesse de leur cœur était à la hauteur de la tâche mal lavée qui les attendaient… S’approchant ainsi de cet immense cabanon de jardin peu luxuriant, nos (a)Brutii se... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2009

Météorologie des hypersolides

Écrit par Nuagisime -- S la météorologie des hypersolides pourrait consister (dans l'absolu), à y mettre en perce les rôts au logis de préférence au lit de quelqu'un. Il s'agit donc, vous l'aurez compris, d'une opération extrêmement compliquée à réaliser et certainement point à la portée de ou du premier venu. U c'est pourquoi il existe des experts : les météorologues hypersolides, qui alités tous les jours de l'année, s'exercent sans relâche à cette divination essentielle au bien être de l'humanité infiniment ... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2009

Histoire raisonnée de la dentisterie gallinacée

Écrit par Symbol -- On pourrait croire que les dentistes pour gallinacés ne servaient à rien et que cette profession fut vouée très tôt à l’échec. Il n’en est rien. Pour mieux comprendre l’histoire de ce corps de métier, il faut procéder par ordre chronologique et revenir à ses origines. Ainsi, tout commença à l’époque où les oiseaux étaient dentés. À cette ère-là, les gros-becs avaient de graves problèmes d’identité et se cassaient les dents à expliquer leur nom. Pour réparer les dommages créés, ils durent consulter... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2009

Pyropygisme

Écrit par DocteurG --Une simple analyse étymologique nous permet de décoder ce terme abscons: Le pyropygisme, de pyro, le feu (en sumérien ancien) et de pyge le posternum (comme en dit en latin de cuisine), est la faculté de mettre le feu au cul ou de l'avoir c'est selon. Mais si on entend souvent dire "elle/il a le feu au cul" on ne sait que très rarement d'où vient cette combustion spontanée du derche. Alors abandonnons le domaine de l’étymologie pour nous pencher sur celui de la biologie... La hausse de la... [Lire la suite]
Posté par cacopedie à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]